Return to site

Le Reflet, vecteur d'insertion sociale

Vecteur d’insertion sociale, expérience humaine ambitieuse, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire le Reflet, restaurant au concept novateur, pour ne pas dire révolutionnaire.

A l’initiative de ce projet : Flore Lelièvre, jeune femme motivée de 26 ans dont le frère est atteint de la trisomie 21. Sa volonté est simple : favoriser l’insertion sociale ainsi que l’épanouissement des personnes handicapées par le biais du monde du travail, en l’occurrence par la création d’un restaurant. Pour ce faire, cette jeune nantaise a créé l’association Trisomie 44 qui gère le restaurant et a mené une campagne de financement (Crowfunding, Démarchage d’entreprise…) afin de lever les 400 000 euros nécessaire à la réussite de son ambitieux projet. Flore Lelièvre a par la suite recruté 6 jeunes trisomiques après leur avoir fait suivre une formation d’un mois auprès de Thomas (chef de salle) et Farida (cuisinière).

Ouvert le 15 décembre 2017 le Reflet, niché au cœur de la métropole nantaise, ce restaurant compte actuellement 36 couverts et propose trois entrées, trois plats et trois desserts. Il est ouvert du mardi au vendredi pour les services du midi, et du jeudi au samedi pour les services du soir. En plus de formation adaptée pour les employées, le restaurant a été complétement repensé pour faciliter le travail de personnes handicapées. Sur les tables, un code couleur pour pouvoir se repérer, des empreintes de mains moulées sur les assiettes pour faciliter la prise en main, du mobilier adapté en cuisine. Les horaires aussi sont adaptés. Les contrats des employés ne dépasseront pas les 24 heures par semaine afin d'éviter tout risque de surmenage.

Caroline, Maxime et Pauline, qui font partie des employés, sont ravis de ce nouveau travail. "On doit servir la salle, mettre en place les couverts, dire bonjour aux gens et donner à manger.” Les clients sont géniaux et je suis très contente s’enthousiasme Pauline.

Flore Lelièvre, la fondatrice, est aussi très satisfaite.

"Ils sont motivés, ils ont envie de montrer qu'ils sont capables, c'est une grande leçon de vie", sourit-elle.

Preuve de la réussite du projet : depuis son ouverture, le restaurant Le Reflet affiche tous les jours complets.
 
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly